Teknival : tout est nickel !


24 mai 2023
Ecrit par : Christophe Hubert
Crédit: Instagram @Free.tekno.party

Teknival : tout est nickel !

A trop voir le verre à moitié vide, certains médias d’information oublient de revenir sur les fois où cela se passe bien ! Et en matière de free parties, c’est certain qu’on évoquera plus souvent les cas d’affrontements organisateurs/police, que les fêtes se passant en bonne intelligence collective.

Saluons donc nos confrères de France Info qui ont interrogé le maire de Villegongis, où s’est tenu le dernier (et annuel) Teknival.

Une sorte de bilan après soirée, et après que 30.000 personnes se sont retrouvées sans autorisation sur un terrain de 70 hectares et durant… 4 jours !

Et pour le maire de la Ville, Jean-Marc Sevault, les choses sont claires : "Pour moi, ça s'est bien terminé !". Le premier édile est allé sur le terrain pour une inspection et l’affirme « Tout est nickel ! Il n'y a même pas un mégot, pas un bout de papier sur les 70 hectares que j'ai parcourus en long, en large et en travers. »

Jean-Marc Sevault vient au passage casser l’image d’Épinal de teuffeurs hirsutes et mal élevés, prêts à tout défoncer pour danser, puisqu’il évoque de très bonnes relations.

Une belle conclusion donc pour ce Teknival, qui prouve que l’on peut – en France – laisser s’exprimer cette envie de fête libre, dans un respect mutuel et une responsabilité assumée. Un bilan 2023 qui contraste évidemment avec la free party de Lieuron près de Rennes fin 2020 (qui s’était notamment conclue par la saisie de matériels) ou encore celle de Redon en 2022 où des affrontements avaient eu lieu, une personne avait eu la main arrachée.

Saluons au passage l’esprit de dialogue qui existe dans les territoires et le travail d’association comme Technopol et de collectifs de free parties.

[Source]