L'hommage de Jack Lang à Steve Maia Caniço


21 juin 2022

L’hommage de Jack Lang à Steve Maia Caniço

L’hommage est d’autant plus marquant, qu’il intervient en cette 40e Fête de la Musique. Dans un long post publié sur les réseaux sociaux, son créateur – l’ancien ministre de la Culture, Jack Lang – dédie la Fête la Musique à Steve Maia Caniço, le jeune homme mort le 21 juin 2019, suite à une charge policière survenue à Nantes.

Un décès qui a endeuillé la Fête de la musique et, comme le dit Jack Lang, « C’est la seule fois qu’un tel drame survient pendant cette Fête pacifique, citoyenne, populaire. Depuis 40 ans, pas un seul drame, pas une seule tragédie n’était à déplorer comme si la Fête de la musique suspendait le temps normal et permettait un rassemblement des cœurs par la musique, l’amitié, les arts. »

Un hommage que rend Jack Lang donc, et l’actuel président de l’Institut du Monde arabe n’y va pas par quatre chemins, pour lui : « Ce jeune homme de 24 ans participait à un concert techno le long des quais de Nantes en 2019 lorsque les forces de police ont, par leur intervention avec des gaz lacrymogènes, précipité des participants dans les eaux de la Loire. Steve ne savait pas nager. Il s’est noyé. »

Rappelons que, longtemps, les autorités ont nié toute responsabilité dans ce drame - jusqu’à aujourd’hui d’ailleurs -, déclenchant de nombreuses enquêtes, notamment une de l’IGPN. Une audience importante aura lieu devant la justice le 5 juillet prochain. ​Un commissaire, un ex-préfet et son directeur de cabinet sont mis en examen pour homicide involontaire.

Jack Lang termine par ces mots : « Cet hommage est une manière de rappeler l’esprit profond de la Fête de la musique : un moment de partage et d’union autour de toutes les musiques, dont chacun est l’initiateur et l’organisateur. Steve, symbole de cet idéal, est dans nos coeurs. »