C'est nouveau, c'est cool, c'est Maxximum

Tout commence en 1987. Cette année là, démarre "Aventure FM", une radio détenue par le SIRPA (Service d'informations et de relations publiques des armées), Bayard Presse, les Scouts de France et la Guilde Européenne du Raid.
Logo de la radio Aventure FM
Dès la fin 1988, le SIRPA se désengage d' "Aventure FM".
La CLT (Compagnie Luxembourgeoise de Télévision), l'un des plus grands empires multimédias européens propriétaire entre autre de RTL, en prend le contrôle en rachetant plus de 80% du capital.

Le groupe souhaite en faire un réseau destiné aux moins de 35 ans afin de concurrencer les stations jeunes existantes (Skyrock, NRJ, Fun Radio).
Pour ce faire, Eric Hauville (jusque là directeur du réseau normand RVS) est nommé en février 1989 à la tête de la station.
Durant l'année 1989, une équipe de 38 personnes est constituée, venant de radios concurrentes comme Chérie FM, Europe 1, Europe 2, France Info, Kiss, Nostalgie, NRJ, Tour Eiffel, RMC, RTL, Skyrock, Voltage, Wit FM etc..

Le 23 octobre 1989, "Aventure FM" s'efface et laisse sa place à Maxximum.
Logo de la radio Maxximum

La nouvelle musique à son maxximum

Les programmes proposés sont constitués de musique, essentiellement "Dance" et "House", et de flashes d'infos présentés exclusivement par des femmes, 2 minutes avant l'heure ou la demie.

C'est la programmation musicale, qualifiée de "nouvelles musiques actuelles", qui fera le succès de cette station.
Elle est volontairement en décalage avec la programmation des autres stations FM de l'époque et on y entend des titres & des sons diffusés nulle part ailleurs.

Elle vient de tous les pays d'Europe la musique de Maxximum

Le succès ne se fait pas attendre : En trois mois, la radio triple son audience à Paris.
En septembre 1990, la station quitte ses anciens studios et s'installe dans le Forum des Halles, en plein coeur de Paris.
Parallèlement, le réseau continue de se développer localement et rencontre un grand succès.
En octobre 1990, lorsque Maxximum fête son premier anniversaire, son audience nationale est estimée à 1% !

Hélas, malgré ces bons résultats et un avenir qui aurait pu être radieux, le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) s'en mêle et les ennuis arrivent...

Le début de la fin..

En décembre 1990, sur décision du CSA, la radio perd ses fréquences de la région Rhône-Alpes.

Dans un second temps, Eric Hauville se voit contraint de choisir entre la radio RVS, dont il est propriétaire, et Maxximum qu'il dirige pour le compte de la CLT. Après avoir choisi la première option, c'est Hervé Rony, alors responsable juridique de la station, qui prend les commandes.

Enfin, au nom d'une loi dite "anti-concentration" qui stipule qu'un réseau national (en l'occurrence, ici, CLT/RTL) n'a pas le droit de posséder un autre réseau national de plus de 15 millions d'auditeurs potentiels, le développement de Maxximum est bloqué.

En avril 1991, la CLT pense avoir la solution miracle : La fusion de Maxximum avec une autre radio. Fun Radio est d'abord envisagée mais c'est Metropolys qui est finalement retenue.
Logo de la radio Metropolys

En septembre 1991, la SER (première chaîne de radio espagnole et actionnaire minoritaire de Metropolys) se rapprochent et concoivent ensemble ce que sera la fusion Maxximum/Metropolys : M40.

Dés lors, tout va très vite : Le 19 décembre 1991, le CSA valide la fusion et les auditeurs apprennent la funeste nouvelle dans la nuit du 30 au 31 décembre 1991.

Le 6 janvier 1992 à minuit, malgré la colère et le soutient des maxximamiaques, Maxximum se tait à tout jamais sur la bande FM et M40 prend le relais.
Logo de la radio M40

Le changement radical de la programmation (disparition de la dance music, chansons francophones occupant 30 % de la programmation contre 7 % auparavant) laisse définitivement orphelins des milliers d’auditeurs de Maxximum.
Le succès n'étant pas au rendez-vous, M40 sera sauvagement rebaptisée RTL1 en janvier 1995 puis RTL2 quelques mois plus tard.

Note : La Timeline Maxximum, c'est à dire l'histoire détaillée de Maxximum sous forme graphique est disponible sur Preceden.com

L'épisode AirPlay Radios

Fin 2007, le label AirPlay Records a acquis la marque Maxximum (jusque la toujours propriété de la CLT), et a décidé de la remettre au goût du jour. Une web radio éponyme a pris place au sein du bouquet AirPlay Radios et devait refaire vivre l'esprit Maxximum : Initialement, la programmation devait se décomposer en 3 temps : hits électro de 7 à 16h, nouveautés jusqu'à 22h et rediffusion d'émissions des années 90 pendant la nuit.
En réalité, elle a surtout consisté à mettre en avant les artistes du label tout en recyclant les jingles d'origine...

Maxximum dans le bouquet AirPlayRadios

Résultat, cette renaissance n'a pas réellement séduit les auditeurs et, faute d'audience, la webradio a discrètement cessé d'émettre début mai 2017.

Fin de Maxximum dans le bouquet AirPlayRadios

Maxximum 90's sur Radio FG

Entre 2014 et l'été 2017, grâce à un partenariat avec AirPlay, Radio FG a proposé dans sa grille jusqu'à 3 heures de l'émission "Maxximum 90's".
D'abord programmée les Lundi, Mardi et Mercredi de 23h à Minuit, puis tous les dimanches soirs, de 23h à 2h du matin.
A cette occasion, Lorenzo Pancino, animateur historique de Maxximum, proposait un florilège des principaux tubes techno/dance qui ont marqués les années 90.
Cette émission a malheureusement disparu de la grille de Radio FG en septembre 2017.

L'émission Maxximum 90's sur RadioFG (Grille de septembre 2016 et juin 2017)

Références

# Site
1 Maxximum.com - Site Officiel : StoryMaXX
2 Schoop.fr - La mémoire de la FM : Fiche radio Maxximum
3 airplayradios.com : Radio Maxximum